ECOLOGIE OU BARBARIE ? VENEZ NOMBREUX.SES AUX REP’S !
_______________________________________________________________________________________________________


Le 14 mars à 13h30 Séminaire de RdC : « Ecologie, conflictualité, radicalité et démocratie » (complet)
Les luttes de territoires : des laboratoires vivants d’un futur désirable, respectueux de la planète et de tous.tes ses habitant.e.s ?



Dans le cadre des Rencontres de l’Écologie Politique ; on espère vous réjouir à l’idée de participer à ce séminaire ! Suite à un appel à contribution, notre proposition a été retenue et nous vous y invitons !


Pourquoi ce séminaire chez RdC ?


La question des territoires est importante pour notre collectif. À l’heure où les frontières administratives, du local au global, semblent devenir parfois des freins - voire des obstacles - à l’émancipation des peuples, en quoi les luttes de territoires peuvent alimenter un renouveau qui articule résistances émancipatrices et alternatives positives, face aux crises sans fin dans lesquelles nous sommes plongées.


Présentation


Les « batailles de territoires » se multiplient partout tantôt contre des cessions de territoires à des fins privatives et de profit, tantôt contre des projets d’aménagements publics.


Les espaces traditionnels de concertation-négociation- opposition, dans la société civile et avec les politiques publiques, semblent désormais insuffisant pour stopper, ou même freiner la destruction des conditions d’existence d’un nombre de plus en plus important d’être humains et non-humains qui peuplent notre planète. Après avoir passé en revue une série de luttes de territoire, nous verrons comment l’écologie radicale ainsi que les mouvements autonomistes et libertaires peuvent nous donner des clefs pour nous réapproprier la démocratie.


Voir la note


Infos pratiques /////////////////////////////////////////////


Complet
Voir :
https://rep.etopia.be/seminaires/


_______________________________________________________________________________________________________


 


Le 15 mars à 10h30


Café littéraire pour lire l’avenir


https://rep.etopia.be/ateliers-participatifs/


Les personnes seront invitées à venir partager leurs coups de coeur : fictions ou essais sur l’avenir, en format livre ou podcast, qu’il s’agisse de la fin du monde ou de perspectives résolument optimistes.

Durant le café littéraire, chaque participant·e disposera de 2 minutes pour exposer sa recension. Ensuite, nous échangerons sur les tendances se dégageant de cette panoplie : l’avenir est-il inquiétant ou enthousiasmant ? Quelles conclusions tirer de ces lectures et auditions ?
_______________________________________________________________________________________________________


Pourquoi RdC participe aux Rencontres de l’Ecologie Politique ? /////////////////////////////

Dans le cadre de sa mise en réseau, cela fait environ 10 ans que Rencontre des Continents collabore occasionnelement aux activités organisées par Etopia pour faire progresser les réflexions de nos mouvements en lien avec l’écologie politique. Cette première nouvelle édition des REP sera un moment important de l’agenda associatif et militant belge dans les années à venir sur les questions qui préoccupent nos sociétés contemporaines !

Contacts, adresses et inscriptions !


https://rep.etopia.be


https://rep.etopia.be/inscription-contact/



 


Le programme juste pour vous donner envie...(si tu cliques, tu vois les détails !)



 


C’est quoi l’écologie politique ?


Par son regard systémique, l’écologie politique articule les notions de justice et de solidarité à celles du vivant et des générations futures. Par sa visée d’approfondissement permanent de la démocratie, elle permet d’imaginer un monde viable, prenant en compte l’ensemble du vivant et organisant de la plus juste façon une résilience aux bouleversements qui viennent.


Mais l’écologie politique est aussi une pensée évolutive, en interaction avec son temps. Bien qu’encore éclairés par des précurseurs comme Gorz, Carson, Bookchin, Jonas, d’Eaubonne, Morin, Illich, Castoriadis ou Serres, il nous semble utile de participer à son actualisation permanente. Nous voulons le faire dans un processus ouvert, à l’aune des enjeux colossaux de ce siècle.

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter