Pour une autre PAC ! Retirez la PAC !


La PAC a été votée.. nous demandons de la retirer et de revoir la copie !!!


Nous avons besoin d’une toute autre PAC (Politique Agricole Commune) pour lutter contre la perte de biodiversité et la crise climatique

Plus de 100 jeunes engagés dans de nombreux pays dont Greta Thunberg ont écrit et signé une lettre pour que la European Commission retire la réforme de la Politique Agricole Commune, vous pouvez vous joindre à elleux et communiquer avec le hashtag #WithdrawTheCAP
Nous n’avons pas le temps pour 7 années supplémentaires d’inaction #NoTimeToWaste


La lutte pour la biodiversité, la justice climatique et la justice sociale continue !



D’ailleurs si vous voulez faire entendre vos voix.. Une mobilisation s’organise pour ce 8 décembre ! http://rencontredescontinents.be/L-Europe-a-la-botte-des-lobbys-on-en-a-plein-les-bottes.html

Et si vous voulez creuser le sujet => Le CNCD-11.11.11 organise une conférence en ligne ce mardi 1er décembre à 15h30 !
 
"Une nouvelle PAC plus juste et durable ?" La réforme de la Politique agricole commune entre dans sa dernière ligne droite. La futur PAC sera-t-elle juste et durable ? "Une nouvelle PAC plus juste et durable ?" Un décodage avec 3 expert.e.s : Martin Pigeon (CEO), Monica Schuster (WWF Belgique), Astrid Ayral (FUGEA).


Une PAC qui se trompe de CAP...


Sur base du texte proposé par la Commission européenne, les partis majoritaires au Parlement européen ont adopté une réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) qui nous enferme dans l’agriculture intensive et industrielle pour les 7 prochaines années.

 ! Elle priorisera le profit économique avant l’action climatique et environnementale
 ! Il risque de sortir l’objectif crucial de 1,5°C hors de portée
 ! Protection réduite de la nature et de la biodiversité
 ! Elle distribue des ressources injustement, en profitant aux riches propriétaires fonciers plutôt que aux agriculteurs eux-mêmes, et endommage les économies locales hors de l’UE
 ! Tout le processus de négociation a été antidémocratique et défini par le manque de transparence, de conflit d’intérêt et de greenwashing
Et plus encore - lisez la liste complète des 40 raisons pour lesquelles la commission de l’UE doit retirer la PAC ! #RetrawTheCAP ici : https://withdrawthecap.org/40-reasons-why


On vous parlait aussi de la PAC dans ce précédent article.


La Commission européenne a cependant encore la possibilité de retirer son texte de nouvelle PAC et d’agir en accord avec l’accord de Paris, le Green Deal européen, la stratégie “De la Ferme à la Fourchette”, les objectifs de développement durable Agenda 2030 et de suivre les recommandations du GIEC, d‘IPBES, IPES-FOOD, ECVC Via Campesina, Agroecology Europe,...

Les politicien·nes européen·nes doivent maintenant proposer une transition et aider nos agriculteur·ices et le vivant !


Il n’est pas trop tard, il faut agir dès maintenant ! Les politicien·nes européen·nes doivent reconnaître qu’un grand espoir pour répondre à la crise climatique et à l’effondrement de la biodiversité réside dans l’agriculture et que la PAC telle qu’elle est actuellement est sur le point de la détruire. Nous devons donner à nos agriculteur·ices le pouvoir d’agir, iels sont un des meilleurs espoirs que nous ayons !

Plus que jamais l’heure du changement !
 

La crise du coronavirus nous a montré les limites de notre système alimentaire mondialisé. Les pays européens sont dépassés par leur dépendance systémique aux importations alimentaires, qui a pour cause un manque de résilience régionale : des travailleur·euses saisonnier·es et des agriculteur·ices sous-payé·es, des chaînes d’approvisionnement et de commerce mondialisées. Parallèlement, l’agriculture conventionnelle est la cause de 10%(1) des émissions européennes de gaz à effet de serre, et détruit chaque jour un peu plus la biodiversité (par les pesticides par exemple).


L’image contient peut-être : texte

Nous, citoyen·nes européen·nes, avons la survie des agriculteur·ices dans nos mains. Avec 58 milliards d’euros d’allocations par an, la politique agricole commune européenne (PAC) est, dans ce domaine, l’un des plus grands programmes de subventions au monde. Cela représente 114 euros par citoyen·ne européen·ne par an (2). C’est pourquoi la PAC est un élément essentiel dans la lutte contre la crise climatique.


L’image contient peut-être : texte qui dit ’QurunG Les pates aufromage divin L'alimentation La biodiversité Recevoir unefiente de L'entretien des paysages Secacher dans dansune haie Réveilion chez.les Fécole changement climatique Briser glace 900 Devenir paysan Etre Toutes la Politique Agricole Commune Agrandir afamille Unebouffée poule Souffler 110bougies publique Capter L'attractivité des rurales Gagner auloto Impessible Trifouillis les-Oies Mettre dubeurre danl epinards prix des liments € ebien-e être animal Pouru PACI Lafete Lapêche aux canards SNcu’

Plus de 3 600 scientifiques appellent à l’action dans le cadre de la PAC(3). Iels déclarent que les réformes agricoles de l’UE ne sont pas à la hauteur face à l’ampleur de la crise climatique et de la chute de la biodiversité, que ces réformes mettent en danger l’avenir de l’agriculture.
 
Et pourtant, l’agriculture pourrait offrir de nombreuses solutions.
Diviser par deux la production et la consommation de produits d’origine animale réduirait les émissions européennes de gaz à effet de serre de 40% environ(4). Ces émissions suivraient aussi une diminution rapide en restaurant les sols et les zones humides(5). Des émissions négatives pourraient même être produites grâce à la fixation du carbone à l’intérieur des sols, comme la FAO (Food and Agriculture Organization) le signale clairement : “le sol est notre allié caché” dans la lutte contre la crise climatique6. L’agroécologie et l’arrêt de la pollution par les pesticides peuvent préserver et restaurer la biodiversité(7)(8). Et avant tout, une agriculture régionale, équitable et garantissant des emplois stables et bien rémunérés permettrait de réduire l’injustice sociale à laquelle les agriculteur·ices se heurtent et d’offrir une perspective d’avenir pour l’agriculture. Afin de soutenir le rôle clé des agriculteur·ices pour le climat et dans notre société, nous devons les aider à réduire leurs émissions, à restaurer la biodiversité et à régénérer la vie du sol pour fixer le carbone dedans. Ces mesures doivent être prises à l’aide de directives financières comprises dans le budget de la PAC.


Le mouvement Fridays For Future, à travers l’Europe, demande que l’UE prenne des mesures fortes pour atteindre la neutralité carbone dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation. Nous devons changer le système d’aides aux agriculteurs : passer d’un système ou l’aide est attribuée en fonction de la taille des exploitations agricoles (et favorise ainsi les grandes fermes industrielles et écocides) par des paiements en fonction des méthodes agricoles utilisées et de leur impact sur la société et sur l’environnement (9).


L’argent public doit être investi dans une transition durable, en faveur du climat et de l’agriculture rurale. Ce dont nous avons besoin, c’est d’une PAC juste et s’appuyant sur des faits.


Nous soutenons les fermier·ères et travailleur·euses agricoles, que leur agriculture soit biologique ou non : sans elles et eux, il n’y a pas de transition. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons faire changer les choses.

#Climate #Biodiversity #Agriculture #Agroécologie #Climat #Biodiversité
#ClimateJustice
#ClimateJusticeNow !
#SocialJusticeNow !
#SocialJustice
 


Avec le soutien de


Climaxi / Boerenforum / Solidagro / Wervel / 11.11.11 / CNCD-11.11.11 / Agroecology Europe /


Friends of the Earth Europe / ECVC - European Coordination Via Campesina /


Confédération Paysanne / Grootouders voor het Klimaat Be /


Youth For Climate / Youth For Climate Fr / Youth for Climate France /Students For Climate /

Actrices & Acteurs des temps présents / European Climate & Jobs Pact / Climate Action Network Europe (CAN Europe)Climate Action Network-International / PAN Europe (Pesticide Action Network) / Collectif Stop Monsanto-Bayer et l’agrochimie
Nous voulons des coquelicots / Wir haben es satt / Agir pour le Vivant /La Via Campesina
COP26 Coalition / ARC 2020 / GRAIN


 

Aujourd'hui, pour demain !

mars 2021 :

février 2021 | avril 2021

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter