Université d’été du CADTM Europe : on participe ! Les 11, 12 et 13 septembre


Cette année, Rencontre des Continents sera présent au travers du parcours « DETTE ÉCOLOGIQUE » avec l’animation d’un des panels du parcours, ainsi que la conférence gesticulée « RADICAL » suivie d’un atelier sur le thème de « L’ACCAPAREMENT DES TERRITOIRES ET DES RESSOURCES ».


PARCOURS DETTE ÉCOLOGIQUE

  • "L’extractivisme et la dette écologique"
  • "Accaparements des territoires et des ressources : résistances en cours"
  • "En route pour la COP21 !"



EN DÉTAILS

Programme complet : http://cadtm.org/DEBT-OVER-4e-Universite-d-Ete-du

> Vendredi : « L’extractivisme et la dette écologique »
16h30 → 18h30

La dette et l’extractivisme sont les deux armes d’un même système d’oppression et d’exploitation. La dette écologique représente le résultat du pillage des ressources (mais pas seulement) de territoires et de populations dont la souveraineté est sans cesse violée. Ce sont aussi des mécanismes qui nous envoient dans le mur. Focus sur les mécanismes de cette machine infernale.
Nicolas Sersiron (CADTM – France), Renaud Duterme (CADTM – Belgique), Florence Kroff (FIAN BELGIQUE),

> Vendredi soir : Conférence Gesticulée « RADICAL »
////////////////////////////////////////////////////////
> Samedi : « Accaparements des territoires et des ressources : résistances en cours »
09h30 →12h30 :


Atelier participatif de suite à la Conférence Gesticulée
Du Sud au Nord, des résistances s’organisent et stoppent l’accumulation d’une dette écologique. Des mouvements paysans et anti-extractivistes aux ZAD’s, si le système dette est multiple, les luttes écologistes le sont aussi ! 

Paul Ariès (Revue Z’indigné(e)s – France), Anna Bednik(Collectif ALDEAH – France), Un représentant de la Confédération Paysanne (à confirmer), Sébastien Kennes (Rencontres des Continents– Belgique) et Amaury Ghijselings (Quinoa – Belgique)


////////////////////////////////////////////////////////


« En route pour la COP21 ! »


14h30→17h30


À trois mois de la conférence onusienne sur le climat de Paris, quelle est cette « dernière chance » dont on parle de nouveau ? D’où vient la COP ? À quoi bon s’y rendre ? Avec quels objectifs, quelles stratégies ? Comment s’organiser de Belgique ? Faisons le point !  
Natalie Eggermont (Climate Express – Belgique), Pascoe Sabido (CEO –Belgique), Juan Tortosa (CADTM – Suisse), Amaury Ghijselings(Quinoa – Belgique)

du vendredi 11 septembre 2015 à partir de 09H30 au dimanche 13 septembre 2015 jusqu'à 17H30
lieu : Près de Namur : Wepion à "La Marlagne"
octobre 2020 :

septembre 2020 | novembre 2020

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter