Actualités du 23 octobre 2020


  • Le déconfinement...Nous y voilà ! Et l’agroécologie paysanne, la résilience et la souveraineté alimentaire dans tout ça ? Un été sans Petite Foire Paysanne ? Nous l’avons envisagé...mais nous avons préféré vous proposer : Un été et 100 p’tites Petites Foires en Wallonie et Bruxelles !


     



     


    Le Mouvement d’Action Paysanne (MAP) et Agroecology in Action (AIA) lancent un appel à organiser l’une de ces 100 p’tites Petites Foires dans votre ferme, votre marché paysan et/ou de producteur.ice.s, votre coopérative, comptoir-paysan, groupe d’achat, lieu de vente en circuits-courts, lieu de vie et de militance,...


     




    Une part importante de la société civile est claire ;
    Nous ne voulons pas de retour à l’anormal !


    https://www.facebook.com/events/197645891449591/


    En pleine période de déconfinement lié à la crise sanitaire, et dans les suites de la Journée internationale des Luttes Paysannes du 17 avril dernier, nous ré-affirmons notre volonté collective d’accélérer la relocalisation urgente des systèmes alimentaires, maintenant et en solidarité avec les paysan.nes et populations du monde entier. Partout dans nos territoires les initiatives se multiplient et ça bouge dans tous les sens pour pousser cette volonté commune de relocaliser nos systèmes alimentaires et renforcer un mouvement plus large et global qui ne cesse de prendre de l’ampleur !


    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

    Manifestez-vous !
     
    Plus que jamais notre solidarité et nos liens dans notre diversité sont notre force
    • Répondez à cet appel et démontrez plus que jamais que l’agroécologie paysanne que vous pratiquez peut nourrir la planète sans la dégrader et en respectant producteur.rice.s et mangeur.euse.s !
    • Participez à cette édition délocalisée/relocalisée entre le 24 juillet et le 31 octobre en organisant une p’tite Petite Foire chez vous !
    • Nous réfléchirons ensemble à la relocalisation paysanne de notre alimentation par le biais d’un kit rempli d’outils et de propositions d’animations (dans le respect des règles sanitaires et légales).
    • Nous demandons de respecter les règles sanitaires officielles (voir en deuxième page) liées au déconfinement et invitons les participant.es à y être particulièrement vigilant.es.


    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


     Pourquoi avoir maintenu l’édition 2020 ? 


    L’édition habituelle n’aura donc pas lieu mais dans le contexte sanitaire actuel, ne rien faire serait laisser une place importante aux acteurs qui dominent les systèmes alimentaires, alors qu’une part de plus en plus importante de la population de nos territoires se tourne vers les circuits-courts et souhaite une alimentation qui respecte leur santé etl’environnement...hors du contrôle des multinationales. Nous souhaitons ne laisser personne en dehors des alternatives qui se construisent au quotidien en ville comme à la campagne. Nous sommes solidaires du secteur de l’aide alimentaire en cette période et nous pensons qu’une des priorités du mouvement pour la souveraineté alimentaire est de permettre à chacun.e dans les villes, les campagnes, les villages et les quartiers populaires d’avoir accès à de la nourriture de qualité. Nous proposons donc cette année une nouvelle version permettant de rendre ensemble encore plus visible les nombreuses initiatives qui construisent les systèmes alimentaires alternatifs dont nous avons besoin.

     En Pratique ? 

    • Qui est concerné.e par cet appel ?
      un.e paysan.ne, une ferme paysanne, un collectif de mangeurs.euses, de potagistes, un magasin de producteurs, une coopérative, un groupement d’achat, un.e citoyen.ne engagé.e, une association ou un collectif de militance pour l’agroécologie paysanne, ...
    • Sur le modèle de l’édition habituelle, nous vous proposons d’organiser une « p’tite Petite Foire » sur le lieu de votre choix en suivant et respectant les recommandations contenues dans la charte 2020 afin de rester dans l’éthique et la cohérence des objectifs de cette édition.
    • Il ne faut pas forcément « organiser une nouvelle activité » ! Vous pouvez par exemple relier votre marché habituel à notre appel et les thématiques possibles !
      => Un Kit de support est en cours de construction dans lequel retrouver des ressources pour aller plus loin en lien avec les thématiques de cette édition.


     Vous voulez participer ? Voilà ce qu’il faut faire : 

    • Discuter avec vos proches, collègues, ami.e.s de l’idée et voir si ça vous motive !
    • Vite fait, compléter le sondage suivant pour marquer à chaud votre intérêt et le nom de votre initiative ! Ça nous permettra de nous faire une idée.
    • Compléter le formulaire d’inscription en ligne
    • L’organisation vous contactera pour valider et vous aider dans votre proposition !

     Agenda 

    • Le 1 er juillet : l’organisation validera et te répondra pour officialiser votre participation.
    • Du 2 au 17 juillet : échanges, accompagnement éventuel de l’organisation pour concrétiser


    Pour en savoir plus sur les mesures légales et sanitaires liées à la crise sanitaire
    > Consultez le site du SPF dédié au Coronavirus : https://www.info-coronavirus.be/fr/


    Que vous soyez paysan.ne, coopérative, artisan.ne, éleveur.euse, ONG, ASBL, mangeur.euse.s, activistes ou militant.e.s, on attend de vos nouvelles avec impatience !


    ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


    La Petite Foire Paysanne est chapeautée par le Mouvement d’Action Paysanne et le mouvement Agroecology in Action, son organisation est coordonnée par un groupe de bénévoles, de paysans.nes et travailleurs.euses issues des organisations qui composent
    nos mouvements.


    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


    Contacts et infos : Pour toute demande d’informations complémentaire ou contact direct :


    > https://lemap.be et https://lapetitefoire.lemap.be


    > http://www.agroecologyinaction.be


    Faisons campagnes communes, il est urgent de changer de modèle, de défendre et construire la souveraineté alimentaire ici et ailleurs !
    Rejoignez-nous !




     


  • En ce 1er septembre, nous refusons de rentrer comme avant. Nous voulons sortir partout et, surtout, nous mobiliser pour que le monde de demain ne soit pas une version cauchemardesque du monde d’avant le Covid ! Faire Front se constitue en front des luttes pour réinventer l’avenir social, écologique et démocratique !



    En ce 1er septembre ; déconfinons les luttes !


    Nous refusons que les plus pauvres, les femmes, les personnes précarisées et les travailleur.euses paient le prix de la crise. Nous refusons d’abandonner le combat pour sauver notre planète. Nous refusons que la démocratie et les libertés restent confinées. Nous avons besoin, en urgence, d’un tournant écologique et social. Et, pour cela, nous reprenons notre droit de nous réunir, d’agir collectivement et de manifester, sans lequel il n’y a pas de démocratie.
    C’est pour éviter ce retour à l’anormal, pour faire bouillir par le fond la marmite du mouvement social et écologique que Faire Front s’est constitué, autour de 4 revendications transversales. Il rassemble déjà plus d’une centaine d’organisations et de collectifs, et de très nombreux citoyen.nes. (www.fairefront.be)
    Lire l’appel en pdf


    ////////////////////// NOUS FIXONS DÉJÀ RDV !!!


    > Ce 1er septembre : Rentrer ? Nulle part ! Sortir partout !


    https://www.facebook.com/events/366012427727468



    -------------------------------


    > Le 13 septembre : Grande Manifestation de la Santé en Lutte !

    https://www.facebook.com/events/531511984223006/



     

    Partout, tout le temps !



  • A l’initiative de Bruxelles Environnement, dans le cadre de la stratégie Good Food, coordonnée par Rencontre des Continents, en partenariat avec de nombreux acteurs de l’AD à Bruxelles (Maison Verte et Bleue, RadiKale, Champ du Chaudron, Refresh, Groupe One, Credal, BBP, Saw-B, Cabas, Coopcity, Entre Nous, Tatoudi, Be great, Le début des haricots, Terre en vue, Réseau des Gasap, Worms...), le cycle « Hêtre - Découverte du secteur professionnel de l’alimentation durable » qui s’est déroulé en octobre 2020, s’achève. Une vingtaine de personnes viennent de vivre pendant plus d’un mois une aventure humaine et collective. Retour sur les apprentissages multiples et les rencontres transformatrices !



    L’objectif principal de cette formation est d’accompagner des personnes en reconversion professionnelle, en recherche d’emploi, en pause,… dans leur transition vers un métier ou le montage d’un projet professionnel individuel ou collectif dans le secteur de l’alimentation durable. Pour ce faire, la formation propose de partir à la découverte des enjeux du secteur, ses filières et métiers, à travers des rencontres, des visites et des expérimentations. Tout au long de l’aventure, une attention est posée sur le « être et faire ensemble » à travers des ateliers et dispositifs qui mobilisent l’intelligence collective et la créativité. On en ressort transformé.e, les poches remplies d’informations, de ressources et d’outils concrets, un pied dans un gigantesque réseau et avec le sentiment d’avoir vécu une aventure humaine intense…


    Laissons la parole à celles et ceux qui en parlent le mieux, les participante.s, acteurs et actrices de cette belle aventure qui nous partagent leurs pépites !


    Extraits des retours partagés par les participante.s à l’issue de la formation :


    "Cette formation relève avec brio un défi triple : donner à comprendre les enjeux de l’alimentation durable ; livrer des pistes concrètes pour aller plus loin ; et offrir un moment de réflexion collective et individuelle." Robin


    
"Vas-y ! Tu trouveras des gens qui te ressemblent, plein d’info et surtout tu te sentiras pousser comme une fleur." Max


    "Une mine d’OR en termes de rencontres, les participants, les organismes, les personnes sur le terrain et Alice qui est une parfaite cheffe d’orchestre !!! MERCI MERCI" Cathy


    
"La formation m’a permis de visualiser et rencontrer un aperçu de la quantité des projets en alimentation durable qu’il y a à Bruxelles mais en tant qu’ensemble. Il y en a de nombreux mais à l’échelle de la ville on sent bien qu’il y a encore de la place et des besoins et ça donne envie. « Viendez » faire cette formation !" Nora


    
"Quand on commence on est souvent dans le flou… quand on finit aussi ;) mais la différence c’est qu’après on a de meilleurs outils et une vision plus sereine sur la manière d’aborder ses questionnements ; la formatrice est super, les intervenants aussi !
" Simon


    
"Grâce au collectif, la formation Hêtre m’a permis de booster mon projet, de rencontrer des gens et des projets passionnants : une vraie source d’inspiration pour rendre son projet encore plus concret ! 
" Antoine


    
"Un cheminement, à la rencontre d’un secteur mais surtout de soi et de la puissance du faire et être ensemble." Julie


    
"Cette formation m’a permis d’apprendre différemment en s’enrichissant mutuellement, avec beaucoup de bienveillance et d’ouverture." Olivia


    
"Formation très enrichissante au niveau professionnel mais aussi personnel qui fourni un survol panoramique des possibilités et acteurs évoluant dans le secteur de l’alimentation durable à Bruxelles !" Elodie


    "Que de rencontres et d’émotions durant cette formation qui couvre de manière très complète le secteur de l’AD, tant de ses acteurs, de ses citoyens, que de ses militants, que de ses personnes en quête de sens… La bienveillance omnisciente est un vrai booster à idées et à liens et en plus ça rigole !" Juliette


    
"Super formation, remplie de belles découvertes, rencontres, informations, apprentissages, je repars notamment avec plein d’énergie et de pistes à suivre pour la suite... Merci !!" Mylène


    
"Un concentré d’informations sur l’alimentation durable et l’occasion de rencontrer des intervenants et des participants partageant des valeurs communes. le tout animé par Alice, super inspirée et disponible !" Magali


    "Super formation, très riche en rencontres et en découvertes, j’ai l’impression d’en savoir un peu plus sur le sujet de l’AD mais surtout ça donne envie de poursuivre dans ce secteur..." Ann B


    
"Gratitude à RdC pour la richesse de ces 8 journées de la formation Hêtre. Cette gratitude est un endettement heureux. c’est avec plaisir que je suis redevable à tous ceux qui y ont participé. Merci !" Latifa


    
"La formation Hêtre ? Un super voyage à la découverte du secteur de l’alimentation durable (métiers, caractéristiques, alternatives), d’autres univers personnels et de soi-même, le tout piloté par une super formatrice !" Valérie


    
"Des rencontres et des informations précieuses ! Merci :)" Ann D.
     


    Certain.es repartent ainsi avec le sentiment d’être conforté.es dans leurs connaissances et compétences, d’autres renforcé.es dans leurs convictions d’être sur un chemin qui fait sens et que chacun.e peut trouver le sien, d’autres avec la volonté d’incarner plus leurs valeurs, et tou.te.s repartent avec l’expérience collective, un réseau et des ressources solides ancrées en soi. Quels que soient leurs parcours professionnels antérieurs, la formation leur a permis de faire le pont entre leurs compétences (savoirs, savoir-faire et savoir-être), leurs valeurs et leur intérêt pour l’Alimentation Durable au sens large. Tous ces éléments participent à clarifier et consolider leurs motivations, leurs capacités et besoins pour renforcer in fine la capacité de chacun.e à poursuivre en confiance son parcours professionnel dans le secteur de l’alimentation durable à Bruxelles et participer pleinement à la transformation profonde du système alimentaire local.


    Cette alliance (parfois réconciliation), entre compétences transversales issues de leurs expériences professionnelles antérieures et nouvelles compétences et capacités acquises, se traduit concrètement par la création d’un nouveau projet, l’engagement dans une strucutre ou projet existant, ou encore l’envie de se former techniquement à un métier dans le domaine de l’AD. Cela se traduit aussi à travers la poursuite d’une activité professionnelle que la personne exerçait déjà mais qui s’inscrit désormais dans un nouveau projet rejoignant davantage ses valeurs, finalités et sens donné à son travail.


    "L’être humain n’est pas seulement un consommateur et un producteur, mais un être qui veut pleinement réaliser ses capacités, ses potentialités créatrices (...) Donner le droit à tout être humain de faire de sa vie une œuvre, le droit à réaliser son « métier » au sens du compagnonnage (qui a inventé ce mot au XIIe siècle, synthèse de deux mots latins : le ministère et le mystère). Un métier n’est pas un job, cela correspond à réaliser son ou ses projet(s) de vie. On comprend que les personnes vont être en meilleure santé physique, psychique de toute nature et seront effectivement plus contributrices à la société si elles sont dans leur axe de vie que si elles sont obligées d’être désaxées et pour reprendre une expression marquante de 1968, « de perdre leur vie à la gagner »."


    Patrick Viveret


    Merci à tou.te.s les intervenant.e.s, porteur.se.s de projets, collectifs, participant.e.s qui ont nourri cette formation ! Nous vous souhaitons tout le meilleur pour la suite de vos divers chemins ! N’hésitez pas à venir nous rendre visite quand vous voulez ! 


    Et pour les autres, une nouvelle aventure débutera en 2021. Rendez-vous donc très bientôt ! Si vous êtes intéressé.e par la prochaine formation, merci de nous l’indiquer ici et vous recevrez toutes les infos en priorité : http://urlz.fr/6XZW


    Toutes les infos sont sur : http://rencontredescontinents.be/Formation-Decouverte-du-secteur-de-l-Alimentation-Durable-130.html


    Et pour tout renseignement complémentaire, je suis joignable par ici :



    Alice NORMAND 

    Formations - Projets - Communication 
    E-mail : alice@rencontredescontinents.be
    Tél : +32(0)2.734.23.24
     


     



  • ECOLOGIE OU BARBARIE ? VENEZ NOMBREUX.SES AUX REP’S !


     


    Suite aux mesures COVID, l’évènement passe en digital ! RDV en ligne pour suivre les activités de RDC : https://rep.etopia.be/
    _______________________________________________________________________________________________________



    Le 24 octobre à 14H : Séminaire
    « Ecologie, conflictualité, radicalité et démocratie »

    Les luttes de territoires : des laboratoires vivants d’un futur désirable, respectueux de la planète et de tous.tes ses habitant·es ?




    Dans le cadre des Rencontres de l’Écologie Politique, nous espérons vous réjouir à l’idée de participer à ce séminaire ! Suite à un appel à contribution, notre proposition a été retenue et nous vous y invitons !

    Pourquoi ce séminaire chez RdC ?


    La question des territoires est importante pour notre collectif. À l’heure où les frontières administratives, du local au global, semblent devenir parfois des freins - voire des obstacles - à l’émancipation des peuples, en quoi les luttes de territoires peuvent-elles alimenter un renouveau qui articule résistances émancipatrices et alternatives positives, face aux crises sans fin dans lesquelles nous sommes plongées.


    Présentation


    Les « batailles de territoires » se multiplient partout, tantôt contre des cessions de territoires à des fins privatives et de profit, tantôt contre des projets d’aménagements publics.


    Les espaces traditionnels de concertation-négociation-opposition, dans la société civile et avec les politiques publiques, semblent désormais insuffisant pour stopper, ou même freiner la destruction des conditions d’existence d’un nombre de plus en plus important d’être humains et non-humains qui peuplent notre planète. Après avoir passé en revue une série de luttes de territoire, nous verrons comment l’écologie radicale ainsi que les mouvements autonomistes et libertaires peuvent nous donner des clefs pour nous réapproprier la démocratie.



    Voir la note



    Infos pratiques /////////////////////////////////////////////



    Voir : https://rep.etopia.be/seminaires/


    _______________________________________________________________________________________________________


     


    Le 25 octobre à 16h30 : Atelier participatif



    Café littéraire pour lire l’avenir



    https://rep.etopia.be/ateliers-participatifs/



    Les personnes seront invitées à venir partager leurs coups de coeur : fictions ou essais sur l’avenir, en format livre ou podcast, qu’il s’agisse de la fin du monde ou de perspectives résolument optimistes.

    Durant le café littéraire, chaque participant·e disposera de 2 minutes pour exposer sa recension. Ensuite, nous échangerons sur les tendances se dégageant de cette panoplie : l’avenir est-il inquiétant ou enthousiasmant ? Quelles conclusions tirer de ces lectures et auditions ?



    _______________________________________________________________________________________________________



    Pourquoi RdC participe aux Rencontres de l’Ecologie Politique ? /////////////////////////////

    Dans le cadre de sa mise en réseau, cela fait environ 10 ans que Rencontre des Continents collabore occasionnelement aux activités organisées par Etopia pour faire progresser les réflexions de nos mouvements en lien avec l’écologie politique. Cette première nouvelle édition des REP sera un moment important de l’agenda associatif et militant belge dans les années à venir sur les questions qui préoccupent nos sociétés contemporaines !

    Contacts, adresses et inscriptions !



    https://rep.etopia.be



    https://rep.etopia.be/inscription-contact/





    Le programme juste pour vous donner envie...(si tu cliques, tu vois les détails !)


     



     
     


    C’est quoi l’écologie politique ?


    Par son regard systémique, l’écologie politique articule les notions de justice et de solidarité à celles du vivant et des générations futures. Par sa visée d’approfondissement permanent de la démocratie, elle permet d’imaginer un monde viable, prenant en compte l’ensemble du vivant et organisant de la plus juste façon une résilience face aux bouleversements qui viennent.


    Mais l’écologie politique est aussi une pensée évolutive, en interaction avec son temps. Bien qu’encore éclairés par des précurseurs comme Gorz, Carson, Bookchin, Jonas, d’Eaubonne, Morin, Illich, Castoriadis ou Serres, il nous semble utile de participer à son actualisation permanente. Nous voulons le faire dans un processus ouvert, à l’aune des enjeux colossaux de ce siècle.


  • Pour cette édition, la revue de FIAN "Beet the System !" se penche sur les liens qui existent entre nos systèmes alimentaires, la nutrition, et notre santé.



    Le système agroalimentaire industriel est profondément marqué par les inégalités. Les populations les plus marginalisées et précarisées sont affectées de manière disproportionnées par la malnutrition sous toutes ses formes – incluant tant la sous-alimentation que la « malbouffe » et l’obésité. L’insécurité financière n’en est pas la seule cause. Le marketing agressif de l’industrie alimentaire, l’environnement alimentaire, le niveau d’éducation et le contexte psycho-social sont également des éléments déterminants à prendre en compte.


    Avec ce numéro du "Beet the System !", FIAN rassemble différentes voix qui appellent à des politiques intégrées pour des systèmes alimentaires sains et durables, selon les principes de l’agroécologie, et qui permettent tant une rémunération juste aux agriculteur·rice·s qu’une alimentation saine, adéquate et accessible à tou·te·s. Car il est temps de reprendre en main notre alimentation !


    Numero à télécharger ici :
     http://www.fian.be/IMG/pdf/bts_nutrition_fian_2020.pdf


     


    Sommaire :


    PARTIE 1 : SYSTÈMES ALIMENTAIRES, NUTRITION ET SANTÉ : UN SYSTÈME EN DÉROUTE
    Introduction - Margot Vermeylen
    Les impacts de nos systèmes alimentaires sur la santé : défis systémiques et réponses holistiques - Chantal Clément
    Obésité, sous-nutrition et changement climatique : causes et solutions communes - Dr. Stefanie Vandevijvere
    « Se nourrir lorsqu’on est pauvre » : low cost et politiques de courte vue - Olivier De Schutter


    PARTIE 2 : DROIT À L’ALIMENTATION ET À LA NUTRITION EN BELGIQUE : ENJEUX ET DÉFIS À L’HEURE DU COVID-19
    Le Droit à l’alimentation et à la nutrition en Belgique : rapport de FIAN devant le Comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations-Unies - Manuel Eggen
    Alimentation et inégalités sociales de santé : l’accès à une alimentation de qualité en question.- Martin Biernaux
    Une crise sanitaire qui souligne les tensions sociales : Le cas de l’Aide alimentaire en Belgique - Romane Quintin
    Nourrir les pauvres avec les déchets du système capitaliste - Anne Leclercq
    Accès à l’alimentation en temps de pandémie : une perspective féministe - Louise Donnet
    Les GASAP, un prix juste contre la précarité des agriculteur·rice·s - Laurence Lewalle
    Mauvaise nutrition et obésité en Belgique : comment améliorer la situation ? - Jonathan Peuch
    Alimentation durable pour tou·te·s : multiplions les innovations ! - Catherine Closson


    PARTIE 3 : PERSPECTIVES INTERNATIONALES
    Des millions de personnes forcées de choisir entre la faim ou le Covid-19 - GRAIN
    Politiques publiques pour une alimentation scolaire en Colombie : le vaccin idéal contre les pandémies à venir ? - Hernando Salcedo Fidalgo et Ingrid Paola Romero Nino
    La médicalisation de la faim : l’UNICEF, le Plumpy’nut et le marché des compléments alimentaires - Jasper Thys
    Les Directives du Comité de la sécurité alimentaire mondiale sur les systèmes alimentaires et la nutrition : un regard sur le processus - Isa Álvarez Vispo
    Restez chez vous mais pas en silence : la pandémie de COVID-19 et ses impacts sur le secteur agricole en Europe - Ivan Mammana

octobre 2020 :

septembre 2020 | novembre 2020

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter