Actualités du 20 février 2021


  • La revue paysanne et citoyenne qui tranche, Tchak !, est en vente dans le réseau des librairies indépendantes. Elle s’adresse aux productrices.teurs, aux artisan.nes-transformatrices.teurs, aux consommatrices.teurs


    Elle parle d’agriculture paysanne, d’agroécologie et des nouveaux modèles de production, de distribution et de consommation. Elle questionne les pratiques de l’industrie agro-alimentaire et de la grande distribution. Elle adhère au code de déontologie de l’Association des journalistes professionnels.


    À la Une de ce quatrième numero, une enquête sur le cri d’alarme des producteurs bio !



    Revue à découvrir ici !


     



     



     


     



  • En 2021, nous vous proposons de nous rejoindre au fil de l’année, pour des moments de partages et d’échanges que nous sèmerons au fil des saisons, telles des graines que vous pourrez picorer à votre guise en notre compagnie.



    Rencontre des Continents est un collectif qui souhaite être un lieu accueillant et nourrissant, un lieu d’échanges, de partages et d’apprentissages.



    Il y a un peu moins d’un an avait lieu la première édition de la nouvelle formation Bonzaï. Un week-end pour accueillir les Volonterres curieux et curieuses d’en savoir plus sur RdC, de découvrir nos "fondamentaux" et des pistes pour cheminer ensemble..



    Pour les détails et dates exactes, contactez Emilie  !



    La graine du printemps ----- Eduquer... Késako ?



    Pour explorer l’éducation avec RdC... de nos inspirations (comme l’éducation populaire) jusqu’à nos pratiques (balises et postures pédagogiques) et échanger avec vous. L’occasion aussi de nous questionner sur comment réaliser nos missions d’éducation en ces temps troublés.


     



    La graine de l’été ----- Animer un atelier cuisine à la sauce RdC... Quels ingrédients ?


    Découvrir l’envers du décor des ateliers cuisine proposés par RdC.. quels outils, quelles bases théoriques et pratiques.. comment les transmettre ?


     



    La graine de l’autome ----- L’approche systémique... mais encore ?


    On en parle, on en parle.. mais finalement c’est quoi cette "approche systémique" ?! Un moment d’introduction (qui vous donnera certainement envie d’aller plus loin !).


     


    La graine de l’hiver ----- Mais on en est où avec les effondrements ?



    Un moment pour vous partager l’évolution de nos réflexions sur ce thème (ce que ça a fait ressortir en terme de réflexions, d’actions, d’activités,...) et échanger avec vous...



     



     



     



     



    Ces moments seront organisés en présence réelle ou virtuelle en fonction des mesures en vigueur.


  •  


    2021 : solidarité, cuisine et plats à partager !

    133958019_2101684609966199_5484145196158683932_o
    129426322_2078608928940434_2163910679563436215_o


    Nous vous souhaitons du fond du coeur une année 2021 pleine de chaleur et de bonne santé !


     


    Vivement qu’on puisse cuisiner, manger, papoter et refaire le monde ensemble autour de nos grandes tablées et dans notre cuisine ouverte !


    Nous espérons que l’amélioration progressive de la situation va nous permettre de sortir de notre bulle, de rompre l’isolement dont nous souffrons tous et de retrouver la joie d’un partage simple autour d’un bon petit plat cuisiné avec des produits d’ici.


     


    Nous rêvions de notre restaurant unique en son genre depuis deux ans et nous avons ouvert nos portes à Etterbeek dans une situation très difficile, en nous adaptant pour apporter de la convivialité, de la solidarité et une alimentation durable au quartier de La Chasse.


    La formule de vente à emporter à prix libre que nous expérimentons depuis fin novembre nous permet d’être un lieu où l’on vient chercher chaleur, sourires et écoute autant qu’une soupe ou un petit plat.


    Malgré les restrictions actuelles, nous offrons des moments d’échange et des repas savoureux, sains et réconfortants à nos voisins et convives, peu importent leurs moyens. Ils nous le rendent bien par leur grand enthousiasme et leur gentillesse ! 


     


    Vous pouvez concrètement nous aider à garder le cap (et la tête hors de l’eau) dans les prochains mois en participant à notre crowdfunding. C’est une campagne de financement participatif par laquelle nous espérons récolter 11.000 euros d’ici fin février. On propose de chouettes contreparties à vos dons, vous verrez !


    Votre don de 10, 25, 60... ou 700 euros fera toute la différence ! Après les investissements lourds pour aménager notre restaurant, cela nous permettra de continuer à faire vivre la cantine de quartier sympathique que certains d’entre vous connaissent déjà bien !


     


    Tous les renseignements sont ici


    Un autre moyen de nous soutenir est de parler de notre initiative à vos proches, collègues, voisins... ou, tout simplement, en passant nous voir pour prendre de nos nouvelles et goûter la soupe ! Notre adresse : 46 rue des Champs à 1040 Etterbeek.


     


    D’avance, un très grand merci !


     


    A très vite,


    L’équipe de KOM à la maison


     

    130507790_2085522681582392_3582194441445237401_o
    128928054_2076683189133008_3896910387039088236_o
    131942871_2092873684180625_5539453048665912500_o
    128891372_2076569775811016_2020068650198979396_o
    128883201_2076683139133013_6626070356333969200_o
    130710205_2083762468425080_7784125617639221834_o
    130928603_2085522768249050_4620178489379625379_o
    131893413_2092028247598502_2375060744417406677_o
    131297910_2086606788140648_1988160716199189320_o


    Toutes les infos sur :


    https://growfunding.be/fr/projects/KOMàlamaison 


    http://komalamaison.be


    https://www.facebook.com/komalamaisonBXL


    https://www.instagram.com/komalamaisonbxl


     



  • LIEN POUR REJOINDRE
    L’INITIATIVE CITOYENNE EUROPEENNE !



    Avec le soutien notamment de :



     


    L’agriculture européenne est dans une impasse. Les politiques agricoles orientées vers la maximisation des rendements reposant sur les pesticides de synthèse ont conduit les écosystèmes au bord de l’effondrement. Jour après jour, la diversité biologique qui est à la base de nos systèmes de production alimentaire disparaît, menaçant gravement l’avenir de notre alimentation, de notre agriculture, de notre santé et de notre environnement.


    Les conséquences pour la nature sont désastreuses  : les abeilles, les papillons et d’autres insectes disparaissent de nos paysages et les oiseaux, autrefois très présents, ont cessé de chanter dans nos campagnes. Nos ruisseaux et rivières sont pollués et nous sommes exposés quotidiennement à un cocktail de pesticides de synthèse via notre alimentation.


    De plus, la survie des agriculteurs eux-mêmes est menacée par l’agriculture industrielle. Au cours des 10 dernières années, une exploitation agricole a fermé ses portes toutes les 3 minutes ! Suivant la devise “Grandis ou péris”, un nombre décroissant d’exploitations agricoles détient de plus en plus de terres, se focalisant sur les rendements et les ventes plutôt que sur la qualité. Inversement, l’agriculture familiale peine à survivre ; avec sa disparition, les zones rurales perdent des emplois et leurs traditions.


    Un autre modèle agricole est possible !


    La solution est une forme d’agriculture capable de prospérer sans l’usage de produits chimiques, une agriculture qui repose sur la biodiversité et sur des méthodes favorables au climat, assurant l’alimentation de la population aujourd’hui et pour le futur. Cette agriculture préserve l’inestimable diversité de notre environnement, de notre alimentation et de nos traditions rurales à travers l’Europe.


    Notre Initiative Citoyenne Européenne demande une politique agricole qui sauve à la fois les abeilles et les agriculteurs. Si nous réussissons à obtenir au moins 1 million de signatures, la Commission européenne et le Parlement européen devront prendre en compte nos demandes. Aidez-nous à remplir cet objectif : chaque signature compte !


    Pourquoi cette initiative ?


    L’humanité fait face au plus grand défi de son histoire. Avec le changement climatique rapide et un déclin de la biodiversité sans précédent, la production alimentaire et au final notre propre survie sont en jeu. Ces conclusions alarmantes ont été récemment émises indépendamment par l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture des Nations-Unies (FAO, février 2019 (télécharger)), par le Conseil Mondial de la Biodiversité (IPBES, mai 2019 (télécharger)) et par le Groupe d’experts Intergouvernementaux sur l’Evolution du Climat (GIEC, août 2019 (télécharger)). Les scientifiques ne laissent aucun doute que les causes principales de cette crise globale sont d’origine humaine et que les solutions impliquent des changements sans précédent, rapides et à grande échelle dans toutes les strates de la société. Ceux-ci impliquent un changement radical de notre manière de produire de l’énergie vers les énergies renouvelables et une transformation radicale de notre manière d’occuper la terre, notamment dans la manière de produire notre alimentation.


    Au regard de l’urgence, l’Initiative Citoyenne Européenne “Sauvons les abeilles et les agriculteurs” veut être un catalyseur de la transformation de l’agriculture, vers un modèle basé sur les principes d’agroécologie qui promeuvent la biodiversité. Un tel modèle agricole préserve les ressources naturelles, prévient l’érosion des sols, accroît la fertilité des sols et contribue à la protection du climat en absorbant plus de gaz à effet de serre qu’il n’en produit. Un tel modèle agricole est la seule réponse possible aux défis croissants de la chute de la biodiversité et de la crise climatique, il est le seul permettant d’assurer une production alimentaire pour les générations futures.


    Supprimer progressivement les pesticides est donc un prérequis de base et un levier important dans cette transition pour passer d’un modèle agricole reposant sur la chimie à un modèle favorisant la biodiversité et basé sur la nature. Arrêter les pesticides progressivement sur 15 ans constitue un défi ambitieux. La transition de notre modèle agricole vers l’agroécologie représente un changement important pour de nombreux acteurs, en particulier nos agriculteurs mais avec une volonté politique importante, la transition est à portée de main. En effet, la possibilité d’un changement moins rapide n’est plus d’actualité. En 2008, un rapport de la Banque Mondiale (International Assessment of Agricultural Knowledge, Science and Technology for Development, IAASTD) prévenait de manière urgente, aux vues des prévisions alarmantes sur l’état du climat et de la biodiversité, que maintenir le statu quo n’est pas une possibilité (télécharger). Parmi les recommandations scientifiques, la transition vers des méthodes agricoles utilisant peu d’intrants, la promotion et le développement de méthodes agroécologiques, le remplacement des pesticides de synthèse par des alternatives biologiques et des investissements dans une meilleure sélection de variétés de plantes résistantes à la chaleur et aux parasites.


    Ces recommandations n’ont malheureusement pas été écoutées. Rien n’a changé dans les politiques agricoles, si bien que la fenêtre d’opportunité pour prendre des mesures s’est réduite et nous devons reconnaître aujourd’hui que notre génération est la dernière à pouvoir prendre des mesures efficaces pour stopper l’extinction des espèces et le changement climatique. Nos actions seront décisives pour déterminer si la vie que nous offrirons aux générations futures sur cette terre sera aussi agréable que celle que nous avons connue. C’est notre responsabilité d’agir pour cela. Avec l’Initiative Citoyenne Européenne “Sauvons les abeilles et les agriculteurs”, nous oeuvrons à résoudre la crise actuelle.



    Toutes les infos sur : 
    https://www.savebeesandfarmers.eu/fra/


     



  • Envie de contribuer à un cadre de vie plus durable dans votre quartier ? Vous avez des projets plein la tête mais ne savez pas comment vous lancer ? L’appel à projets « Inspirons Le Quartier » proposé par Bruxelles Environnement en collaboration avec Bruxelles Propreté et Bruxelles Mobilité est là pour vous accompagner dans la réalisation de vos projets collectifs de quartier et peut vous apporter un accompagnement méthodologique ainsi qu’un soutien financier pouvant aller jusqu’à 15.000€. Convaincu de pouvoir inspirer votre quartier, alors lancez-vous !




     


    Inspirons le Quartier est un appel à projets qui invite chaque année les citoyens de Bruxelles à proposer un projet durable qu’ils aimeraient développer dans leur quartier. Ce projet doit être avant tout citoyen, il doit se construire par et pour les habitants du quartier en rassemblant les idées, les ressources, les motivations et les compétences de chacun.


    Le but est de dynamiser et d’améliorer la qualité de vie du quartier, en mobilisant ses habitants autour de la préservation de l’environnement et du développement durable, et cela au travers des thématiques alimentation, potager collectif, zéro déchet, compost collectif, nature et biodiversité, énergie, propreté publique et mobilité.


     


    Pour plus de détails, rdv ici :
     https://inspironslequartier.brussels/appel-a-projets/




     


     


  • Vous trouvez qu’il est fondamental de rompre avec le fatalisme et de rendre visible les alternatives ? C’est ce que fait l’équipe de Bonnes Nouvelles ! 



    Partout dans le monde, de nombreuses actions ont été porteuses d’espoirs. "Bonnes Nouvelles" a recensé, publié et diffusé plus de 150 victoires en 2020. Elles montrent à quel point la volonté de changement est puissant et omniprésent. L’équipe espère qu’elles vous aideront à lutter contre le fatalisme de T.I.N.A. (There is no alternative) et constitueront des moteurs et des sources d’inspiration pour vos actions individuelles et collectives !


     


    Le Best of des plus belles victoires de l’année :


    AGRICULTURE & ALIMENTATION  


    Roundup : Bayer cède des milliards de dollars aux victimes américaines


    Monsanto définitivement condamné dans l’affaire de l’intoxication d’un agriculteur


    Fin du monopole des multinationales : la vente des semences paysannes autorisées après des années de combat


    Une commune bretonne impose l’agriculture bio et paysanne à 400 propriétaires


    Le Luxembourg va interdire le glyphosate à ses agriculteurs fin 2020, une première en Europe


    Le Sénégal lance un projet de forêts nourricières et médicinales


     


    ÉCOLOGIE, CLIMAT & BIENS COMMUNS 


     


    Nigeria : la justice confirme la condamnation de Shell à 467 millions $ de dommages pour une marée noire causée en 1970


    Cameroun : le gouvernement annule le projet d’exploitation de 68 000 hectares de forêt vierge


    En Mauritanie, un maraîcher transforme le désert en jardin


    Chili : abandon du plus grand projet de mine d’or au monde


    USA : Trois projets de pipelines géants suspendus. Victoire pour les militants et les Sioux


    Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées


    Costa Rica : une ville reconnaît la citoyenneté des pollinisateurs et végétaux


    Des indigènes d’Amazonie remportent un procès historique contre la déforestation


    Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel


    Pays-Bas : l’Etat va investir 3 milliards d’euros pour le climat suite à une victoire en justice citoyenne


    Le Conseil constitutionnel reconnaît que « la protection de l’environnement » peut justifier des « atteintes à la liberté d’entreprendre »


     


    DÉMOCRATIE 


     


    Le Chili approuve massivement un changement de Constitution


    Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur


    Magnifique triomphe de la gauche en Bolivie : Une déflagration contre le néolibéralisme !


    Grèce : le fondateur du parti néonazi Aube dorée reconnu coupable de "direction d’une organisation criminelle"


    Dans l’État de New York, une percée sans précédent de la gauche radicale


    La justice condamne l’Etat pour... avoir illégalement sous-financé la justice


    Brésil : Lula et Dilma lavés de tout soupçon de financement illicite du PT


    Confinement et crise du logement : la victoire berlinoise (vidéo)


    La justice légitime la désobéissance civile


     


    ÉCONOMIE / FINANCE 


     


    Le Parlement chypriote rejette le CETA


    Vers une première victoire contre l’Accord UE-Mercosur


    Le Sénégal refuse l’accès à ses eaux à 54 chalutiers


    « L’avenir est public ». Ces 1400 remunicipalisations qui dessinent les contours des services publics de demain


    Les Oasis de Jemna, une alternative via l’économie sociale et solidaire


    En Suède, les Samis remportent une victoire historique


    Obsolescence : Apple écope d’une amende de 25 millions d’euros pour avoir ralenti ses anciens appareils


    Prêts toxiques : la filiale de BNP Paribas condamnée à payer immédiatement quelque 120 millions d’euros


    NewB réussit son pari : 30 millions d’euros de fonds récoltés


    Danemark : aucune aide d’État pour les entreprises enregistrées dans les paradis fiscaux 


     


    DROITS SOCIAUX


     


    Une cour californienne intime à Uber de requalifier ses chauffeurs en employés 


    La Haute Cour australienne interdit l’expulsion d’Aborigènes


    Bus gratuits dans le Calaisis : fréquentation en hausse de 70 % depuis le 2 janvier 2020


    Le modèle viennois de logement social, une inspiration pour défier la crise du logement en Europe


    Suicides, souffrances au travail : Le procès France Télécom s’achève sur un jugement historique et exemplaire


    A Lyon, un patron annonce mettre en place la semaine de 4 jours, avec augmentation de salaire


     


    FÉMINISME & LGBTQI


     


    L’Argentine légalise l’avortement après le feu vert du Sénat, à majorité conservatrice


    Pologne : une décision de justice anti IVG reportée suite à la grève massive des femmes


    Le Gabon dépénalise l’homosexualité


    Le Costa Rica légalise le mariage gay, une première en Amérique centrale


    Une victoire pour les Soudanaises : l’excision qui meurtrit 9 fillettes sur 10 sera désormais punie par la loi


    Le Parlement écossais vote la gratuité des protections périodiques pour toutes


    La Cour constitutionnelle de Thaïlande ouvre la voie à une légalisation de l’avortement


    Payée six fois moins qu’un homme, une journaliste de la BBC gagne en justice


     


    MIGRATIONS 


     


    La population fait pression et gagne : d’importants moyens débloqués pour aider les migrant·es


    Besançon : l’apprenti boulanger menacé d’expulsion va être régularisé, son patron stoppe sa grève de la faim


    Avec sa communauté Emmaüs, Cédric Herrou permet aux migrants de trouver un havre de paix


    Les associations font plier l’État belge en matière d’accueil des demandeurs d’asile


    La CEDH condamne la France pour manque d’assistance à des demandeurs d’asile


    Symbole de l’aide aux migrants, Cédric Herrou relaxé par la cour d’appel de Lyon


    Le Portugal régularise ses immigrés pour les protéger du coronavirus


    Genève : plus de 2 000 sans-papiers régularisés


     


     


    Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site :


    http://www.ilfauttuertina.net



     


     


  • Cela fait un peu plus d’un an que la fondation Marius Jacob soutient financièrement des luttes et des collectifs. Ils ont commencé petit, avec passion et révolte. 



    En 2020, plus de 20 groupes ont pu être soutenus et 50 personnes
    mutualisent mensuellement une partie de leurs revenus à la fondation.


    Aujourd’hui, iels veulent changer d’échelle pour donner de l’ampleur aux mouvements sociaux et aux luttes dans toute leur diversité. Afin de renforcer des dynamiques autonomes et audacieuses, pour être à la hauteur des enjeux auxquels nous sommes confronté·e·s, pour voir grand : Ils.elless ont besoin de nous. Devenons mutualisateur.trice !


    > Voir sur leur site : http://fondationmariusjacob.org/#content-28


    Découvrez la vidéo de soutien !



     


     


  • Le web Média "Tout Va Bien - TVB" a réalisé une nouvelle vidéo sur la sécurité sociale... Pour mieux la comprendre et mieux la défendre  !


    La sécurité sociale est l’outil qui permet à notre pays de ne pas sombrer aujourd’hui. Pourtant, elle a été fort malmenée ces dernières décennies. Or, pour la défendre, il faut la comprendre. Donc TVB nous a refait les bases de la sécurité sociale pour démarrer 2021 en fanfare ! Une vidéo un peu spéciale réalisée en répondant à l’appel de la FEC Formation Education Culture et que TVB est fier de nous partager.



    Voir sur leur site : https://toutvabien.tv/la-securite-sociale-mieux-la-comprendre-pour-mieux-la-defendre/


  • À l’occasion de l’actualité qui entoure la ZAD de Arlon, on vous invite à re-voir la vidéo d’un débat organisé dans le cadre des Rencontres de l’Ecologie Politique et à lire une carte blanche co-signée par Rencontre des Continents et d’autres nombreuses personnalités.


    Les « batailles de territoires » se multiplient partout tantôt contre des cessions de territoires à des fins privatives et de profit, tantôt contre des projets d’aménagements publics.
    Les espaces traditionnels de concertation-négociation- opposition, dans la société civile et avec les politiques publiques, semblent désormais insuffisant pour stopper, ou même freiner la destruction des conditions d’existence d’un nombre de plus en plus important d’être humains et non-humains qui peuplent notre planète. Ce débat passe en revue une série de luttes de territoire en Belgique, puis aborde une réflexion sur comment "l’écologie radicale" ainsi que les mouvements autonomistes et libertaires peuvent ou non nous donner des clefs pour nous réapproprier la démocratie.


    La carte blanche parue dans "La Libre" du lundi 25 janvier 2021


    Publié le 25-01-21


    https://www.lalibre.be/debats/opinions/au-nom-de-la-terre-et-de-ses-habitants-nous-affirmons-notre-soutien-a-la-zad-d-arlon-600da41f9978e227dfe1bd77

    Nous affirmons notre soutien aux habitants de la "Zone à défendre" d’Arlon sur laquelle doit prendre place un espace industriel. Il est nécessaire de faire de ce lieu, symbolique et réel, un terrain respectueux du vivant et de l’avenir.



    La vidéo du débat animé par Rencontre des Continents et Occupons le Terrain


    En présence de Hervé Kempf, Bénédikte Zitouni, Une Zadiste, des représentants de collectifs membres d’Occupons le Terrain !


    https://vimeo.com/483519579



     



  • À cause du COVID-19, consommateurs et touristes ont pris conscience que les aliments locaux sont essentiels et qu’il est crucial de soutenir les entrepreneurs locaux. 2021 sera donc une année importante pour la promotion du Circuit Court dans l’Horeca. Dans ce cadre, Steunpunt Korte Keten lance une enquête à l’intention des entrepreneurs bruxellois, afin de connaître leurs souhaits et leurs attentes au sujet des produits alimentaires locaux.



    Dans le cadre du projet Hup Hub Brussel, Steunpunt Korte Keten souhaite mettre en place au moins 2 Hubs alimentaires autour de Bruxelles. Avec la coopération des agriculteurs et horticulteurs, il sera possible de livrer un assortiment de produits à Bruxelles (sur mesure de la demande des client B2B bruxellois). La publicité faite à l’existence de ces Hubs à Bruxelles constitue un élément fondamental de ce projet. Les exploitations Horeca et autres commerces qui optent d’acheter via le circuit court ou qui étendent leurs achats feront l’objet d’une promotion spéciale.


    Dans ce cadre, Steunpunt Korte Keten lance une enquête à l’intention des entrepreneurs bruxellois, afin de connaître leurs souhaits et attentes au sujet des produits alimentaires locaux. Le questionnaire est à compléter avant le 28/02. Si vous fournissez vos coordonnées à la fin du questionnaire, Steunpunt Korte Keten vous mettra en contact personnellement, gratuitement et sans engagement avec des fournisseurs locaux potentiels, et vous pourrez ainsi découvrir leur offre. Steunpunt Korte Keten vous soutient, vous et le producteur, pour assurer une communication logistique optimale. Il ne faut que 5 à 6 minutes pour répondre à cette enquête, ce qui garantira d’emblée un bon départ du sondage du marché.


     


     


     


  •  


    Rendez-vous sur Youtube chaque semaine, dès le 1er février !



     


    "Préparons-nous au pire et espérons le meilleur" ! Tel est le slogan de la Maison Renard dont Bertrand est le directeur depuis plus de 15 ans.


    Spécialisé dans la construction de bunkers écologiques, Bertrand vous donne rendez-vous chaque semaine, à partir du 1er février, sur sa chaine youtube pour répondre à toutes vos inquiétudes ! Catastrophes climatiques ou nucléaires, effondrement financier, pandémie ! Il vous apportera à chaque fois LA solution pour vous mettre à l’abri une fois que les choses tourneront mal ! Du moins, si vous en avez les moyens !



    Toute les infos sur le FB de "Bertrand" :
    https://www.facebook.com/Beberlerenard/videos/ ?ref=page_internal


    Le première vidéo de la série nous parle de René, arboriculteur à Gembloux, qui s’inquiète de l’extinction des abeilles...! A raison !


    Vidéo à visionner ici  :



    A propos de l’exctinction de masse des abeilles et des pollinisateurs en général :


    "L’extinction locale d’animaux ou de plantes peut entraîner une réaction en chaîne d’autres extinctions à l’intérieur de réseaux écologiques complexes où chaque espèce est interconnectée", explique le Dr. Matthias Schleuning, de l’institut de recherche allemand Senckenberg. Cet effet domino est particulièrement important pour les espèces animales qui interagissent avec un petit nombre de plantes ou dont le cycle de développement dépend entièrement de plantes spécifiques. En conséquence, les insectes pollinisateurs comme les abeilles sont les plus exposés, en comparaison aux oiseaux qui tendent à être plus flexibles dans le choix de leurs ressources alimentaires. 


     


    Pour accéder au site de Maison Renard, c’est par ici :
    www.maison-renard.be/



     

    Initiée par un artiste bruxellois ancré à la fois dans une démarche artistique et environnementale, la Maison Renard est un projet de ZOE(asbl), une plateforme artistique qui a pour but de joindre deux pôles d’investigation différents afin de définir un axe de travail à la fois politique et écologique, au sens où elle questionne les interactions entre les individus et leur milieu, qu’il soit social ou (a)biotique.


    /////////////////////


    Pour en savoir plus sur ZOE asbl :


    Active depuis 2014, ZOE(asbl) est née d’une volonté d’inscrire la démarche artistique de créateurs dans une thématique ciblée qu’est l’environnement. Cette notion d’environnement, qu’elle concerne l’ensemble des éléments qui entourent un individu ou une espèce, ou qu’elle fasse référence à l’ensemble des conditions naturelles et culturelles susceptibles d’agir sur les organismes vivants et les activités humaines, est éminemment liée aux concepts de territoire, de frontière et de milieu.


     


    ZOE(asbl) a pour but de joindre deux pôles d’investigation différents, théâtral et environnemental, afin de définir un axe de travail à la fois artistique, politique et écologique, au sens où elle questionne les interactions entre les individus et leur milieu, qu’il soit social ou (a)biotique.


     


    Toute les infos sur le FB de "Bernard" :
    https://www.facebook.com/Beberlerenard/videos/ ?ref=page_internal


  • En ce début d’année, nous voulions mettre en avant notre belle équipe composée de 8 personnes engagées et décalées... nous vous laissons découvrir une facette de chacun.e en passant votre souris sur chaque photo ! Nous avons décidé que l’ordre des photos serait aléatoire comme reflet de notre fonctionnement en gouvernance partagée que nous mettons en place depuis quelques années... un fonctionnement qui bouge, qui n’est pas figé et qui par définition évolue..!


    Vous êtes trop curieux.se ? Cliquer sur l’image ou aller directement à "Contact" sur notre site :



    Un petit clin d’oeil à Daniele, notre soleil, qui s’en va bientôt de l’équipe pour d’autres horizons mais qui fera toujours parti de la famille <3


    Pour la prochaine étape avec les photos, ce seront les membres de notre joyeux collectif que nous mettrons à l’honneur ! On a hâte de découvrir leurs facettes cachées !


  •  



    Qui sommes-nous ?


    Agroecology In Action (AiA), c’est le mouvement pour l’agroécologie et l’alimentation solidaire en Belgique, né en 2016 et créé par ses membres à l’issue d’un important Forum citoyen de 2 jours qui a rassemblé près de 800 participant·es. Depuis 4 ans, le mouvement s’est progressivement structuré et rassemble aujourd’hui 35 organisations membres bruxelloises et wallonnes.


    Agroecology In Action et ses membres réalisent un travail de réseautage et de renforcement des liens entre les initiatives de la transition agroécologique et de l’alimentation solidaire, en favorisant la transdisciplinarité. Ces liens sont renforcés notamment par la promotion, la diffusion et le soutien aux initiatives et aux dynamiques locales. Le mouvement s’implique par ailleurs activement dans un travail de plaidoyer réalisé auprès des responsables politiques belges et européens.


    Missions et responsabilités
    Agroecology In Action (AiA) cherche un·e chargé·e de projet à 3/5e temps (23h/semaine) pour soutenir et accompagner la transition agroécologique en Région wallonne.


    Vos principales missions :


    — analyser et collecter des outils pertinents pour l’accompagnement à la transition agroécologique en Région wallonne en vue de les répertorier au sein d’une plateforme web
    — superviser - en collaboration avec un prestataire externe - la réalisation de la plateforme web
    — faciliter l’appropriation de certains outils-clés d’accompagnement à la transition agroécologique par les membres AiA et autres dynamiques de terrain
    — faciliter la collaboration entre le mouvement et la revue TCHAK ! sur les enjeux liés à la transition agroécologique
    — renforcer AiA en participant à l’organisation d’événements en Région wallonne, en collaboration avec les membres


    Profil recherché


    Compétences et qualifications


    — Excellentes capacités en gestion de projet (conceptualisation, réalisation et mise en oeuvre)
    — Intérêt pour la mise en réseau et bonne connaissance du secteur associatif actif sur les thématiques de l’agroécologie, la souveraineté alimentaire et l’alimentation solidaire en Belgique
    — Bonne connaissance des enjeux de plaidoyer liés à l’agroécologie et l’alimentation solidaire en Belgique, et plus particulièrement en Région wallonne
    — Expérience ou intérêt marqué dans l’élaboration et la gestion d’un site web
    — Capacité d’animer des réunions et des ateliers en intelligence collective
    — Expérience dans l’organisation d’événements
    — Aisance rédactionnelle et à s’exprimer en public
    — Bonne connaissance des outils OpenOffice
    — La connaissance du néerlandais et/ou de l’anglais est un atout


    Personnalité/savoir-être


    — Se reconnaître dans le mouvement pour l’agroécologie et la souveraineté alimentaire et adhérer aux principes de la Déclaration d’Engagement d’Agroecology In Action
    — Caractère entreprenant, curieux et créatif, faisant preuve d’autonomie, d’initiative et de flexibilité
    — Capacité à planifier le travail : maîtrise des deadlines et sens des priorités
    — Facilité à créer du relationnel et les conditions du dialogue avec les membres et les partenaires
    — Esprit militant et engagé


    Agroecology In Action offre :


    — Climat de travail stimulant et bienveillant, l’autonomie dans le travail et une certaine flexibilité
    horaire
    — Contrat CDD de 12 mois (mars 2021 - mars 2022) (avec clause suspensive après 3 mois sous réserve de confirmation des financements)
    — Temps de travail : 23h/semaine, équivalent à 3 jours/semaine
    — Chèques-repas et participation aux frais de transport domicile - lieu de travail
    — Salaire au barème CP 329.02
    — Lieu de travail : télétravail et dès que possible dans les locaux de l’un des membres du mouvement en Région wallonne
    — Déplacements en Belgique à prévoir


    Intéressé·e ?


    — Envoyez votre CV accompagné d’une lettre de motivation à contact@agroecologyinaction.be en spécifiant « Candidature chargé.e de projet – Nom & Prénom » dans l’objet.
    — Date limite pour envoyer votre candidature : le dimanche 21 février.
    — Des entretiens individuels seront organisés entre le 8 et le 14 mars.
    — Entrée en fonction : mi-mars, au plus tard début avril


     


     


  • Nous avons le plaisir de vous annoncer l’édition 2021 de la formation en permaculture urbaine qui débutera en février prochain, à Bruxelles ! 


    Intéressé.e, des questions ? Visitez le site : permaculture-urbaine.be
    Séances d’infos à 19h le 16 décembre, au Boom Café



    -------------------------------------


    Urbain et heureux de l’être, mais avec une profonde envie de vivre dans une ville à échelle humaine ? Citadine et décidée à le rester pour être actrice de la ville de demain ? Cette formation est pour toi !



    Tu peux à présent obtenir ton Certificat de Conception en Permaculture (CCP ou PDC) et ainsi acquérir toutes les bases de la permaculture … en milieu urbain ... à Bruxelles !


    Ce cours de 12 jours est donné à travers le monde selon un format identique, mais avec des accents spécifiques en fonction des intervenants et du lieu où il se donne.


    Bien souvent, il faut se rendre à la campagne pour suivre un PDC, avec comme conséquence que dès son retour en ville, on ne sait pas trop comment passer à l’application concrète de cette permaculture apprise en milieu rural.


    Citadines et fières de l’être, convaincues de la force de la permaculture pour rendre les villes plus vivables, Corrinne Denecker et Pauline Lemaire ont le plaisir de te proposer un « PDC en permaculture urbaine » à Bruxelles.


    Cette formation de 12 jours, c’est tout le programme du PDC, mais appliqué au milieu urbain.


    On parlera donc de résilience urbaine, de production alimentaire et d’autonomie en ville, de l’écosystème ville (eau, climats, sol, biodiversité...), de l’habitat humain en milieu urbain, d’économie … On apprendra et expérimentera le design, outil central de la permaculture. Et on se plongera tout entier.e.s dans cette permaculture, une philosophie pratique indispensable à la transition des villes vers la société de demain.


    Avec le soutien de Fabienne Delcorps - diplômée du mouvement permaculture international.


    ATTENTION : ceci n’est pas une formation à l’agriculture urbaine, ni au maraîchage, ni au jardinage. Il s’agit d’une formation à la permaculture en tant qu’outil d’analyse, vision systémique, boîte à outils de techniques diverses et variées, posture d’observation et grille de compréhension du monde.


     


    LES INFOS PRATIQUES :


    Le programme fait la part belle à une variété d’intervenants fascinants et fascinés : http://permaculture-bruxelles.be/le-programme/ 



    La formation aura lieu à Bruxelles et sera ponctuée d’un nombre de sorties qui nous permettront de découvrir différents sites.



    La formation s’étale sur 6 modules de 2 jours qui ont lieu en weekend de 9h à 17h : * 13 & 14 février 2021 * 27 & 28 février 2021 * 20 & 21 mars 2021 * 17 & 18 avril 2021 * 8 & 9 mai 2021 * 29 & 30 mai 2021.



    Retrouve toutes les informations concernant la formation, les intervenants et comment s’inscrire sur le site web : http://permaculture-bruxelles.be/
     


     


  •  Le réseau « Occupons le Terrain » a grandi et accumulé des expériences pour préserver et défendre les milieux de vie auxquels ils sont attachés, et mieux tenir en échec les bétonneurs les plus voraces ... C’est ce savoir-faire que "Occupons le Terrain", Tout va bien, Rencontre des Continents, Terre en Vue, Fian et d’autres, souhaitent partager avec vous !



    Evenement à faire tourner sur Facebook (nouveau lien !!!)



    Bretelle d’autoroute, ligne à haute tension, extension d’aéroport, méga-poulailler, zoning industriel, lotissement de quatre-façades, golf pharaonique … les projets d’aménagement dictés par la logique du profit ne cessent de vouloir grappiller de nouveaux territoires.

     
    Mais en face, partout sur nos territoires, des collectifs organisent la riposte ! Guidés par une logique de bien commun, ils luttent pour préserver et défendre les milieux de vie auxquels ils sont attachés.
     
    Depuis quelques années, certains de ces collectifs tissent des liens de solidarité, afin de se renforcer mutuellement. C’est ainsi qu’est né le réseau « Occupons le Terrain ».
     
    Et de rencontres en luttes communes, ce réseau a grandi et accumulé des expériences pour mieux tenir en échec les bétonneurs les plus voraces ... C’est ce savoir-faire que Occupons le Terrain est fier de partager aujourd’hui avec son « Manuel de résistance aux projets inadaptés, imposés & nuisibles ! ».
     
     
    En pratique  : rendez-vous le samedi 20 février à 18h00 en live 
     
    Au programme :  De la rumeur à la révolte, on parlera luttes de territoires, avec des témoignages de terrain, des outils pour résister à l’indésirable, préserver nos ressources et occuper le terrain !

    Un coup de main ? Aidez-nous à diffuser l’evenement fb et à partager ce mailing largement ! 
     
    == Un event Tout va Bien - Occupons le Terrain, 
    co-produit par Esperanzah ==


     


     


    LE MANUEL DE RESISTANCE 
     
     
    ...
    Avec ces 144 pages d’expériences de collectifs et de conseils dans la luttes, ce manuel veut outiller du mieux qu’il peut des collectifs existants et en devenir, des citoyen.ne.s désireux et désireuses de préserver les ressources naturelles et un cadre de vie sain, des paysan.ne.s et mangeur.euse.s protégeant nos terres nourricières de la bétonisation croissante !
     
          Un petit avant-gout de la table des matières

     
     
    Comment se le procurer ? 
     
    Il sera :  
    •  disponible en version téléchargeable dés le 20 février sur le site d’Occupons le Terrain
       
    •  commandable en version papier via un formulaire sur le site 
       
    • dispersé dans différents endroits en Fédération Wallonie-Bruxelles (voir site internet)

    Intéressé.e.s par organiser un atelier ou événement lié au guide ? 

    Contactez nous sur contact@occuponsleterrain.be ! 
     
     


     

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter