Actualités du 31 mars 2021


  • Le web Média "Tout Va Bien - TVB" a réalisé une nouvelle vidéo sur la sécurité sociale... Pour mieux la comprendre et mieux la défendre  !


    La sécurité sociale est l’outil qui permet à notre pays de ne pas sombrer aujourd’hui. Pourtant, elle a été fort malmenée ces dernières décennies. Or, pour la défendre, il faut la comprendre. Donc TVB nous a refait les bases de la sécurité sociale pour démarrer 2021 en fanfare ! Une vidéo un peu spéciale réalisée en répondant à l’appel de la FEC Formation Education Culture et que TVB est fier de nous partager.



    Voir sur leur site : https://toutvabien.tv/la-securite-sociale-mieux-la-comprendre-pour-mieux-la-defendre/


  • Comme chaque année, Rencontre des Continents est enchantée de vous proposer de nombreuses formations et animations en lienS avec l’alimentation durable, la souveraineté alimentaire, les pratiques culinaires créatives, la mise en projet, l’éducation-animation-formation, l’accompagnement de projet, le secteur professionnel de l’AD à Bruxelles, l’intelligence collective, l’approche systémique, l’effondrement, le genre, … et bien d’autres choses encore !



    Certaines formations sont ouvertes à tou·tes, d’autres aux acteur.trices relais (animateur.trices, porteur.euses de projets, éducateur.trices, formateur.trices...), d’autres aux volonterres,... Pour vous orienter, nous vous conseillons de prendre le temps de lire chacune des pages présentant une formation qui vous intéresse (que vous trouverez sous l’onglet « Activités – Formations  »).



    Merci à Matthieu Van Niel, volonterre chez nous, pour ce magnifique arbre de formation ;)


    - Formation "Aubépine" (en ligne de 18h à 20h, les 18/03 – 1/04 – 15/04 – 29/04 – 11/05 - 27/05 - 10/06 - contact Olivia). Pour vous inscrire, c’est par ici : Education et approche systémique


    - Formation "Cyprès" (mai/juin 2021, contacts Seb et Baptiste). Pour vous inscrire, c’est par ici : Explorer l’alimentation et la transition des systèmes alimentaires


    - Formations "Mini-Bonzaï" (cycles dédiés aux vonlonterres RdC et toute personne intéressée à se former et à s’engager à nos côtés tout au long de l’année 2021- contact Emilie) : Formations pour les volonterres présents et à venir !


    - Formation "Frêne" (tout au long de l’année 2021, contact Olivia) : Formations, animations, renseignements, accompagnement à la demande


    - Formation "Hêtre" (octobre/novembre 2021 - pré-inscriptions et infos - contact Alice) : Découverte du secteur de l’alimentation durable


    - Formation "Sureau" (fin 2021-2022, contacter Seb) : Animatrices-teurs Jeu de la Ficelle et Potentia - La puissance de l’agir collectif !


    - Formation "Laurier" (2eme semestre 2021 - contact Louise) : Cycle d’approfondissement en Cuisine Ecologique et politique


    - Formation "Orme" (2021dès que possible ! - contact Margot) : Cycle d’initiation à la cuisine écologique et politique



    Bonnes découvertes... N’hésitez pas à prendre contact avec les personnes responsables, si vous souhaitez plus d’infos ou êtes intéressés !


    Pour toute demande d’animation, de formation, d’intervention sur mesure dans le cadre de votre projet, de partenariat lors d’un événement en lien avec l’alimentation durable à Bruxelles... ou pour toute autre chose - on a conscience de votre créativité débordante et on adore ça - merci de bien vouloir prendre quelques minutes pour remplir le formulaire de demande (disponible sur la page « contact »). Cela facilitera nos échanges à venir et nous permettra de vous faire un retour ou une proposition au plus près de vos attentes.


    Beaux préparatifs de printemps et au plaisir de vous retrouver au détour d’un des multiples chemins de notre forêt !


    N’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe si vous souhaitez plus d’infos !


     


     


     

  • Se loger comme se nourrir est un droit fondamental. Pourtant, aujourd’hui en Belgique, des milliers de personnes dorment dans la rue. Des milliers de personnes n’arrivent pas à payer leur loyer. Des milliers de personnes vivent dans un logement insalubre, ou trop petit, et des milliers d’autres ont PEUR de ne pas trouver à se loger ou à se reloger dans des conditions décentes.

    Il s’agit bien là d’un problème collectif pour lequel des associations et collectifs de Bruxelles appellent à passer à l’action !

    > Avec le collectif "Action Logement Bruxelles"


    > Lors de la "Housing Action Day Belgium" le 28 mars




  • À


    Rencontre des Continents rejoint l’appel de Grève pour la Journée du 8 Mars : Journée internationale des luttes pour les Droits des Femmes. En ce jour particulier dans un contexte particulier, nos voix rejoindront les voix de toutes les personnes qui œuvrent chaque jour pour la défense des Droits des Femmes et la lutte contre les inégalités de genre. Nous scanderons le slogan «  Nous sommes plus virales que le Covid  »  ! du Collectief 8 Mars ou encore : "Contre le virus du patriarcat et du capitalisme : le vaccin du féminisme et de la solidarité !" de la Via Campesina. Dans cette pépite, nous vous proposons une compilation d’articles à lire pour plus de solidarité, de justice et d’actions en faveur des Droits des Femmes ! Vous trouverez pour les hommes, un document pour nous soutenir en tant qu’allié.


    Rétrospective sur cette année pandémique


    La crise sanitaire liée à la gestion de la pandémie a précarisé davantage les personnes les plus vulnérables et particulièrement les femmes. Les femmes composent l’essentiel des personnels soignants. Elles sont donc au contact direct des malades, et courent davantage le risque d’être infectées. Ces métiers essentiels exercés majoritairement par des femmes* ont toujours été dévalorisés. Ce sont ceux-là mêmes dont nous dépendons d’autant plus depuis la pandémie.De plus les violences se sont aggravées, multipliées lors du confinement [cf.article Axelles]. Les chiffres de violences conjugales ont fortement augmentés [cf.article LeSoir]. Une lettre ouverte d’associations de femmes avait été écrite à la Première Ministre pour rappeler haut et fort que l’urgence est absolue pour les droits des femmes [cf. article Axelles].


    Loupe sur le rôle central des femmes


    Comme le mentionne l’article du magazine Axelles (mensuel féministe belge) :"la crise a renforcé, mais aussi rendu visibles, les inégalités de genre   ; elle a produit un effet de loupe quant au rôle central des femmes dans la bonne marche de la société [cf.article Axelles].


    "La crise a montré que la vie, son entretien et sa préservation, c’étaient d’abord les femmes qui en avaient la charge."Aurélie Leroy, historienne et chargée d’étude au Centre tricontinental (CETRI), ONG basée à Louvain-la-Neuve.


    Cela pourrait se transformer en force, souligne Aurore Kesch, présidente de Vie Féminine  : à traverser tout cela, «  l’œil politique des femmes s’aiguise  ». "


    Concrètement le 8 Mars 2021 ?


    Nous vous invitons à lire l’article du magasine Axelles intitulé :

    Un 8 mars 2021 pas comme les autres  : «  Nous sommes plus virales que le Covid  »  !


    Toutes les informations s’y retrouvent pour pouvoir vous joindre à une des nombreuses actions au vue des conditions sanitaires actuelles. Chiara Filoni du Collectief 8 Mars de Bruxelles précise : "Nous encourageons aussi à faire grève du télétravail  : ce jour-là, les femmes peuvent mettre un message de réponse automatique informant qu’elles sont en grève. Pour une journée, nous voudrions rompre avec le tout-virtuel pour nous rencontrer et échanger en chair et en os." Pour les hommes cis**, voici un document crée par le Collectief 8 Mars pour soutenir toutes les femmes de votre entourage en tant qu’allié. Nous avons besoin de toutes les solidarités renforcées !


    Défense des Droits des paysannes


    Le 8 mars 2021, nous rejoignons également la voix de Via Campesina : "soudées dans notre diversité et d’une seule voix, nous affirmons que contre le virus du patriarcat et du capitalisme, nous avons le vaccin du féminisme et de la solidarité  ! En même temps, nous soulignons le rôle fondamental des femmes rurales et de l’ensemble de la paysannerie, lesquelles se trouvent en première ligne de la production d’aliments agroécologiques et sains. Elles produisent plus de 60 pourcent de toute la production mondiale. Vingt-cinq ans après sa conception collective, la souveraineté alimentaire représente aujourd’hui notre voie concrète et durable pour surmonter les différentes crises que nous vivons.[...] Dans ce sens, nous exigeons aujourd’hui que les États appliquent la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysannes et paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales (UNDROP). Cet instrument reconnaît que les femmes et la paysannerie sont des « sujets de droit. » Il constitue un outil stratégique pour renforcer les luttes et les propositions des mouvements ruraux. De plus, cette déclaration établit une jurisprudence et une perspective juridique internationale pour orienter la législation et les politiques publiques locales, nationales et internationales au profit de ceux et celles qui nourrissent le monde."


    Alors oui ! Nous souhaitons à Rencontre des Continents que tous les jours soient le 8 mars, pour que tous les jours soient ceux des droits des femmes, avec l’envie furieuse de vous partager ce message d’espoir que demain, le soin soit remis au centre de l’organisation sociétale et non relégué aux femmes dans leurs maisons, comme on glisse la poussière sous le tapis.



     


    *Toute personne s’identifiant et/ou étant identifiée comme femme.


    **Toute personne s’identifiant et/ou étant identifiée comme homme.


  •  

    La Ferme Urbaine présente : Une initiation pratique au maraîchage diversifié


    Toutes les infos par ici : https://www.facebook.com/events/3773635299384404/ 

    La Ferme Urbaine


    La Ferme Urbaine est un projet de l’ASBL « Le Début des Haricots ». C’est un espace d’insertion socioprofessionnelle via le maraîchage. Un terrain de 1,5 hectares y accueille des cultures, des pâtures, une parcelle de plantes aromatiques et médicinales ainsi qu’un rucher. L’équipe, composée de 10 personnes (apprentis et encadrants), assure la production d’une grande diversité de légumes pour plusieurs groupes d’achats. La Ferme Urbaine se veut également un espace de rencontres et d’expérimentations ! Elle accueillera cette année, et pour la 6ème fois, cette formation pratique au maraîchage diversifié.

    La formation


    L’objectif de cette initiation est d’acquérir une expérience et une bonne compréhension du jardin et de la ferme tout au long d’une saison de culture. Destinée à un public adulte, elle n’est pas à visée professionnelle et se concentre sur l’introduction aux techniques de maraîchage diversifié dans un contexte périurbain.

    Les formateurs


    Les journées de formations seront assurées par Roxane, Laurence, Arthur et Natacha (encadrants à la Ferme Urbaine) ainsi que Christie (Les herbes de Bruxelles).
    Leurs approches pédagogiques sont différentes (expositives, interrogatives, ludiques, sensorielles, expérientielles, ...). 
    Nous avons opté pour la richesse de la pluralité (biodiversité oblige)
    Tantôt vous recevrez un syllabus bien construit avant le jour de formation, tantôt plutôt après la journée de formation.
    Vous pourrez aussi parfois être invités à prendre des notes et les partager si vous le souhaitez.
    Selon votre culture d’apprentissage, vous serez parfois rassurés, étonnés ou désarçonnés ...
    De notre point de vue, nous sommes certains que la découverte et les apprentissages seront à chaque fois au rendez-vous dans un climat bienveillant et joyeux.


    Concrètement :


    • De la théorie (le matin) et de la pratique (l’après-midi), accueil à 9h, démarrage à 9h30, clôture des journées à 16h30. Chacun amène son pique-nique


    • Des supports théoriques, du café et du thé.


    • 12 journées de 6 h pour un total de 72 h


    • 1 à 2 journées par mois (voir le calendrier ci-dessous)


    • De Mai à Novembre


    • Où : Ferme urbaine - 40A rue Mariënborre à Neder-over-hembeek


     


    Le groupe sera constitué d’un total de 15 personnes. Aucune expérience préalable n’est requise, la diversité du groupe enrichira les échanges et facilitera l’apprentissage. 

    Programme 2021


     

    1. Vendredi 23 Avril –Introduction & Design (Arthur et Natacha)

    • Accueil et introduction


    • Aménagement et design de l’espace


    • Découverte du terrain


    • Plan de culture


    • Pratique : semis et repiquage


      2. Vendredi 7 mai - Le sol et le travail du sol (Arthur)


    • Le sol : horizons, ph, texture et structure


    • Les outils du maraîcher : de l’âne à la binette


    • Pratique : préparation de planches de culture


      3.Vendredi 21 Mai - Les légumes (Laurence)


    • Les familles botaniques (parties de la plante, vocabulaire floral, notions d’associations et rotations au potager)


    • Quelques aspects de botanique pour mieux connaître et comprendre le monde des plantes potagères


      4. Vendredi 4 Juin – Maladie, ravageurs et extraits végétaux (Natacha)


    • Typologie de maladies : virus, ravageurs, stress


    • Prévention, lutte biologique et extraits végétaux


    • Pratique : reconnaissance de maladies et préparation d’extraits végétaux


      5.Vendredi 18 Juin – La fertilité du sol (Arthur)


    • La fertilité du sol (les minéraux, l’humus)


    • Les techniques de compostage


    • Pratique : façonnage et retournement des composts


      6.Vendredi 2 juillet - Adventices et plantes comestibles (Christie)


    • La biodiversité végétale au jardin


    • Reconnaissance des plantes et cueillette


    • Pratique : Dégustation 


      7.Vendredi 3 septembre–Traction animale & Engrais verts (Arthur)


    • La traction animale en maraîchage


    • Les engrais Verts


    • Pratique : semis d’engrais verts et entretien des cultures


      8.Vendredi 17 septembre - Les plantes aromatiques (Christie)


    • Les plantes aromatiques et leurs bienfaits


    • Techniques de tisanerie


    • Pratique : la spirale aromatique


      9.Vendredi 1 octobre – Le rucher au jardin (Laurence)


    • L’abeille mellifère et la ruche


    • Pratique : visite guidée du rucher


      10.Vendredi 15 octobre- Les semences (Natacha)


    • Physiologie et reproduction des plantes à fleur


    • La législation, la production et la conservation des semences


    • Pratique : récolte et conservation de graines


    • Typologie des graines et des semis


      11.Vendredi 29 octobre – La multiplication végétative (Natacha)


    • Les techniques de multiplication


    • Pratique : multiplication et mise en terre


      12.Vendredi 5 novembre – Transformation (Roxane)


    • Les techniques de stérilisation et conservation


    • Pratique : récolte, transformation et conservation de légumes

    Inscription


    La préinscription se fait via retour de mail ou par téléphone : natacha@haricots.org, 0487/645104 jusqu’au 9 avril inclus.
    Par la suite, nous vous inviterons à effectuer le virement bancaire avant le 15 avril. Votre inscription sera validée une fois le paiement reçu.


    Le coût de la formation s’élève à 420€ par personne (possibilité de payer en plusieurs fois).
    Ceci permet de couvrir une partie des frais de personnel et de matériel. Si vous n’êtes pas en mesure de payer cette somme, n’hésitez pas à nous contacter, nous trouverons une solution.

    Toutes les infos par ici : https://www.facebook.com/events/3773635299384404/


     


  • En ces temps difficiles, il nous semble important de soutenir la jeunesse qui est mise de côté et montrée du doigt. Il nous semble primordial de valoriser les jeunes comme actrices et acteurs de changements qu’ils et elles sont. Nous vous relayons donc l’initiative de Mustafa, jeune maraîcher de 27 ans, qui a lancé une campagne de dons afin de pouvoir rendre viable son projet : le Jardin de Cernunnos. Un projet au service du vivant et de l’humain qu’il vous fait découvrir en BD. Encourageons la pousse de ce beau projet et soutenons la jeunesse qui en a besoin !



    Le but premier du projet est de nourrir les locaux mais Mustafa voudrait également développer un pôle formation afin de renouer les liens à la terre à travers la pratique.


    Les investissements nécessaires étant trop lourds pour lui, il a décidé de faire un appel aux dons via Miimosa : https://www.miimosa.com/.../le-jardin-de-cernunnos-de-l...


    Vous découvrirez en BD son projet via ce lien.


    Merci pour lui et pour le vivant de votre intérêt et votre participation...


     

    Que ce projet puisse éclore avec le printemps qui arrive...!

     


     

  • On estime qu’iels sont 150 000 en Belgique à vivre sans-papiers. La campagne "We are too belgium" coordonnée par la Coordination des Sans Papiers a la volonté d’arriver à un soutien de 150 000 personnes avec papier en Belgique. Iels ont donc décidé de nous interpeller, nous leurs voisin·e·s. Leur but : démontrer à nos élu.e.s qu’une part significative de citoyen.ne.s belges sont à leurs côtés dans leur combat pour une vie digne. À Rencontre des Continents nous les soutenons sans faille car nous le savons la dignité est un droit essentiel non négociable. À nous "priviligié.e.s" de déployer tout notre soutien pour qu’iels puissent accèder à cet essentiel.



    Pour signer la pétition et la diffuser amplement autour de vous : www.wearebelgiumtoo.be

    Découvrez de nombreuses vidéos sur le site internet avec des récits de personnes sans-papiers.
     
    Nous souhaitons aussi vous partager le manifeste du Collectif des Femmes Sans Papiers qui a été lu le 8 Mars dernier lors de la Journée des Droits des Femmes. Vous pouvez retrouvez le texte via le site du magasine Axelles.




     


  • Dans l’après-midi de ce dimanche 28 mars, une étrange procession vélocipédique festive remonte l’avenue Louise et finit par s’arrêter au coin de la rue Defacqz. Dans une atmosphère d’euphorie et de musique, le joyeux cortège finit par… entrer dans l’immense bâtiment faisant le coin entre les deux artères bruxelloises. Les passant.e.s s’interrogent : quelle étrangeté que de voir tant de personnes entrer avec une telle assurance dans un bâtiment qui ne leur semble pourtant pas destiné ! Mais, bien vite, les slogans fusent et les banderoles sont déployées : ce bâtiment, à l’instar de bien d’autres en région bruxelloise, est à l’abandon depuis au moins 5 ans, alors qu’un nombre croissant de personnes n’ont pas accès à un logement ou vivent dans des conditions presque inhumaines. Cette action, c’est l’œuvre de citoyen.ne.s, avec ou sans papier, et d’acteurices du droit au logement à Bruxelles, qui se sont rassemblé.e.s pour mener la “Campagne de Réquisitions Solidaires”. Ces 3 mois de mobilisation, qui se “concluent” par la “réquisition” de ce 6ème et dernier lieu, auront déjà permis à 450 personnes de se loger, droit fondamental s’il en est. Aux côtés d’une cinquantaine d’autres organisations, Rencontre des Continents a évidemment tenu à soutenir cette initiative.



    Cette problématique de l’inoccupation immobilière est loin d’être un enjeu récent à Bruxelles. Cela fait des années que des citoyen.ne.s s’insurgent contre cette tendance à davantage encourager la spéculation et la propriété lucrative que l’accès au logement pour toustes. Et il y a de quoi ! Les chiffres sont édifiants : à Bruxelles, ce sont entre 15.000 et 30.000 logements qui sont vides et inutilisés. Cela équivaut à plus de 6 millions de mètres carrés inoccupés, soit la taille de la commune d’Ixelles. Face à l’inertie des pouvoirs publics, bon nombre de personnes se sont organisées pour tenter de répondre à cet enjeu, en créant des association comme la FEBUL (Fédération Bruxelloise Unie pour le Logement), mais également en occupant ces bâtiments afin de leur redonner vie, et de permettre à bon nombre de personnes issues de la diversité socio-culturelle de trouver un logement, mais également un lieu épanouissant dans lequel s’impliquer. Car, pour certain.e.s, se réapproprier des bâtiments abandonnés pour s’y loger, ce n’est plus une réponse citoyenne à un enjeu social, c’est un véritable besoin vital. Et lorsque l’on a pas de papier, trouver un logement peut vite se révéler être une mission presque impossible. C’est pourquoi la campagne milite également pour la régularisation de toutes ces personnes qui sont usagères de la même ville que nous, mais qui n’ont pas les mêmes droits, faute d’un simple document.


    Cette campagne, destinée à toucher le grand public, permet de visibiliser, de légitimer et de dédiaboliser ces actions emplies de sens et de magnifiques idéaux, souvent associées à un milieu assez mal dépeint : le milieu du “squat”. Loin de l’image (très rarement vérifiée par mes expériences personnelles) de l’endroit insalubre abritant des “punks” au lancer de pavé facile, ces bâtiment sont souvent des lieux de vie, destinés au logement, mais également à retrouver du lien, à avoir un impact positif sur le quartier, à construire et incarner les idéaux qu’iels veulent voir fleurir dans le monde de demain. Cette campagne a également permis de visibiliser la stigmatisation qui affecte encore et toujours ce milieu, dont les membres sont davantage vu.e.s comme des criminel.le.s (entrée par effraction) que comme des citoyen.ne.s engagé.e.s pour le bien-être de toustes. On a pu, entre autres, constater la répression policière disproportionnée qui a entouré la réquisition de l’ancien hospice de Pacheco.


    Et cette campagne a beau sembler être terminée, elle s’est plutôt transformée. Les “réquisitions publiques” ont pris fin, par risque d’être récupérées ou instrumentalisées par les médias et les décideureuses politiques. Mais les organisateurices ne baissent pas les bras, loin de là ! Iels appellent d’abord à soutenir les 6 occupations existantes, mais également à “favoriser la décentralisation et la multiplication des actions.”


    En guise de mot de la fin, l’un des slogans de la campagne :
    Régularisation et toujours plus de réquisitions !


     


    Maxime Cowez, membre du collectif RdC et en stage dans l’équipe


     



    Le texte de soutien co-signé par RdC (ainsi qu’une 50aine d’autres organismes) :
    https://cloud.disroot.org/s/y6nGkBc5njoGZjE?fbclid=IwAR1XFaIZZ6UnvKe2H5J0IRcG3XS30eUIt723RrOJTpTb4ZFAagFtTK6bdks



    La déclaration qui explique plus en détails pourquoi cette occupation sera l’une des dernières dans le cadre de la campagne de réquisitions solidaires :
     https://cloud.disroot.org/s/DoKNCXHRWkw4ogB/download



    La page Facebook de la campagne :
    https://www.facebook.com/campagnerequisitionsolidaire/



    En savoir plus sur l’occupation temporaire et le droit au logement ? Le site de la FEBUL : http://www.febul.be/

mars 2021 :

février 2021 | avril 2021

Inscription à la liste de diffusion
    • Liste de la newsletter